Les Migrations du Futur



Une anthologie coordonnée par Patrice Quélard,
à paraître.

Les migrations existent depuis l'origine de l'humanité. Des premiers hominidés aux celtes et aux hordes germaniques, jusqu'aux explorations européennes des autres continents, elles ont d'abord été synonymes de curiosité, d'aventure puis de conquêtes. Elles se sont poursuivies, au XIXe siècle, sous forme de migrations politiques pour échapper à la persécution et à la guerre, et de migrations économiques pour fuir la pauvreté.

Ces exodes multiples ont modelé le monde que nous connaissons aujourd'hui.
Même s'ils n'ont jamais cessé, il se pourrait cependant que nous soyons à l'aube d'une nouvelle ère migratoire, notamment pour des raisons climatiques, en plus des autres. Qu'adviendra-t-il lorsque des millions de personnes n'auront d'autre choix que de faire leur valise pour échapper aux conséquences du réchauffement global : désertification, montée des océans, inondations, ouragans à répétition...

Comme toute perturbation d'un ordre préexistant, ces déplacements déclencheront des réactions passionnées sur les terres d'accueil, qu'elles soient favorables ou au contraire violentes et xénophobes.

Jusqu'où l'humain devra-t-il s'exiler pour survivre, pour accomplir ses rêves, ou pour éprouver ses illusions ? Sur d'autres continents ? Sur ou sous la mer ? Sous terre ? En orbite ? Sur d'autres planètes ? Dans d'autres galaxies ?
Ou bien est-ce qu'on verra des migrants aliens tenter de s'installer sur Terre à l'image du film "District 9" ?

Pour cet appel, la priorité sera donnée aux textes d'anticipation et de science-fiction restant dans le domaine du possible ou du plausible, mais il n'est pas interdit d'imaginer des migrations plus décalées ou surprenantes, pourvu qu'elles soient vraiment originales. La réponse à cet appel doit se faire sur la base d'une exclusivité de soumission (le texte ne doit pas être proposé ailleurs avant une réponse de l'anthologiste). Les textes devront être inédits, y compris sur le Web. Un seul texte pourra être déposé par auteur.

Longueur maximale des textes : 50.000 signes (espaces compris), pas de minimum.
Au début de la nouvelle, indiquez : prénom et nom de l'auteur, titre de la nouvelle, nombre de signes (espaces compris) et adresse mail.
Texte au format Word, uniquement .doc ou .docx.

Les auteurs des nouvelles retenues recevront un exemplaire gratuit de l'anthologie (avec possibilité d'en acquérir d'autres à tarif réduit). Ils conserveront leurs droits sur leur texte et ses éventuelles adaptations.

Date limite de soumission : dimanche 27 mai 2018 (minuit, heure française).

Les nouvelles sont à envoyer simultanément à :
Patrice Quélard : patrice.quelard@gmail.com
Le directeur de la collection des anthologies, Yann Quero : appelsarkuiris@gmail.com



Contributions