Appels à textes

→ Accéder aux normes et aux modalités d'envoi

"École et éducation du futur et d'ailleurs" [Ouvert]

Appel à textes pour une anthologie de nouvelles de SF aux éditions Arkuiris, dirigée par Jean-Guillaume Lanuque

La pandémie de Covid-19 a bouleversé bien des secteurs, parmi lesquels celui de l'école : enseignement à distance, cours réalisés masqués, protocoles contraignants... Parallèlement, l'éducation demeure au coeur des préoccupations nationales, mise au service de problématiques économiques ou politiques, même si les moyens qui lui sont accordés sont bien souvent nettement insuffisants pour atteindre les performances que les gouvernements en exigent.
La science-fiction, dans ce domaine, a assurément son mot à dire.
Quelle sera l'école de demain ? Sera-t-elle de plus en plus connectée et numérique ? Pourra-t-elle se passer d'établissements spécifiquement dédiés, d'enseignants spécialisés ? Qu'y apprendra-t-on, des compétences délestées de connaissances, de nouvelles matières, une manière de vivre ? Favorisera-t-elle un individualisme outrancier, ou débouchera-t-elle au contraire sur la naissance d'un nouveau sentiment d'appartenance au collectif ? Les écoles opteront-elles pour l'autogestion ou deviendront-elles des entreprises comme les autres ? Autrement dit, son uniforme sera-t-il plutôt celui de la dystopie, embrigadant et disciplinant, des écoles au service de logiques étatiques ou communautaires ? Ou celui, plus chamarré, de l'utopie, celle d'une école sans murs, sans frontières, voire même d'une société déscolarisée ainsi qu'y invitait Ivan Illitch ?
Aucune raison, d'ailleurs, de s'arrêter à la seule planète Terre. L'école et l'éducation d'une humanité ou transhumanité ayant le système solaire ou la galaxie comme échelles seraient forcément différentes.
Que serait une éducation pensée pour une vie dont l'extrémité est sans cesse repoussée ? Comment éduquer dans une société où les cadres familiaux mutent et se diversifient ? Et qu'en est-il également pour les possibles espèces sentientes peuplant, jadis, aujourd'hui ou demain, l'univers qui est le nôtre ? Est-il possible que leur disparition trouve sa source dans un défaut d'éducation, de transmission ? Le remède à l'entropie doit-il être cherché dans un idéal éducatif valable pour toutes les formes de vie intelligentes ?

On l'aura compris, le champ d'action est pratiquement illimité. Néanmoins, les auteurs qui souhaiteraient s'investir dans ce projet d'anthologie pour les éditions Arkuiris devront élaborer des nouvelles de préférence en format RTF, d'une longueur maximale de 50 000 signes (espaces compris).

Les auteur.e.s des nouvelles retenues recevront un exemplaire gratuit de l'anthologie, avec possibilité d'en acquérir d'autres à tarif réduit, et conserveront l'intégralité de leurs droits sur leur texte et ses éventuelles adaptations.

L'échéance de l'appel à textes est fixée au 31 juillet 2022 minuit, chaque texte devant être envoyé conjointement (via le même email) à l'anthologiste et au directeur de collection sur ces adresse électronique :
jeanguillaume.lanuque@wanadoo.fr
appels.arkuiris@gmail.com