Appels à textes

→ Accéder aux normes et aux modalités d'envoi

Nouveau : Religions d'ailleurs et de demain [Ouvert]

Appel à textes pour une anthologie de nouvelles de science-fiction coordonnée par Éric Lysøe

De tout temps, la religion a occupé une place de choix dans les littératures de l'imaginaire. Bien avant que Lovecraft ait dessiné l'empire de Cthulhu, bien avant que Jean Ray ait fait revenir les anciens dieux grecs entre les murs de Malpertuis, les auteurs d'utopies ou de voyages fabuleux se sont employés à imaginer des rites, des sectes, des croyances plus ou moins bizarres, plus ou moins mystérieuses. Chez Platon, le temple est au coeur de la cité (Critias, vers 356 av. J.-C.), chez Campanella, il est géré par quarante moines placés sous l'autorité d'un prêtre souverain baptisé "Soleil" (La Cité du soleil, 1602), chez Collin de Plancy, on y adore une forme symbolique, le Grand O, divinité géométrique à l'image du cercle parfait (Voyage au centre de la Terre, 1821).
Face à un tel engouement, la science-fiction n'est pas demeurée en reste. Bien des auteurs se sont interrogés sur les pratiques religieuses extra-terrestres, sur les religions du futur, sur l'origine lointaine des divinités terriennes, sur les sociétés théocratiques et même sur les conceptions religieuses des robots. Or, comme le disait Malraux en 1955, "la tâche du prochain siècle [...] va être d'y réintégrer les dieux".
Notre XXIe siècle devrait donc apporter un regard neuf sur les présences divines ou démoniaques des temps à venir ou des mondes inconnus. Faites marcher votre imagination !
Quelles pratiques religieuses guideront les sociétés futures ?
Quelles divinités régiront les planètes lointaines ?
La science en sera-t-elle réduite à survivre grâce à des moines copistes qui en conservent les bribes sans n'y rien comprendre (W.M. Miller, Un cantique pour Leibowitz, 1955) ?
Les peuples verront-ils leur destin régi par des ingénieurs promus au rang de divinités (D. F. Galouye, Les Enfants de Jackson, 1957) ?
Les sociétés sombreront-elles dans l'obscurantisme ? dans l'angélisme ? dans...
... dans ce qu'il vous plaira d'inventer, pourvu que votre nouvelle soit cohérente, originale, surprenante, qu'elle fasse résonner une voix singulière et qu'elle relève des différentes catégories de la science-fiction (pas de fantastique, s'il vous plaît).

Consignes
La réponse à cet appel doit se faire sur la base d'une exclusivité de soumission (le texte ne doit pas être proposé ailleurs avant une réponse de l'anthologiste). La priorité sera donnée aux textes inédits. Un seul texte pourra être déposé par auteur.

* La longueur maximale des textes est de 50.000 signes (espaces comprises) ; il n'y a pas de minimum.
* Indiquez au début de votre document : prénom et nom de l'auteur, titre de la nouvelle, nombre de signes (espaces comprises) et adresse courriel.
* Texte au format Word ou rtf (.doc, .docx ou .rtf)
* Mise en forme la plus simple possible (marge de 2 cm partout, Times New Roman, corps 12, interligne simple).

Toutes les soumissions recevront une réponse, qu'elle soit positive ou négative. Les auteurs des nouvelles retenues disposeront d'un exemplaire gratuit de l'anthologie (avec possibilité d'en acquérir d'autres à tarif réduit). Ils conserveront leurs droits sur leur texte et ses éventuelles adaptations.

Date limite de soumission : 6 mai 2019 (minuit, heure française).
Les nouvelles sont à envoyer conjointement à :
* Éric Lysøe, directeur de l'anthologie, à l'adresse suivante :
anthologie.religions@gmail.com
* Yann Quero, directeur de la collection des anthologies, à l'adresse suivante :
appelsarkuiris@gmail.com

En situation de handicap... dans le futur [Ouvert]

Appel à textes pour une anthologie
de nouvelles de science-fiction dont le héros ou l'héroïne porte un handicap
co-éditée par Arkuiris et l'ASEI coordonnée par Cécile Péguin.

Comment vivront les personnes handicapées dans 20 ans, dans 50 ans, dans plusieurs siècles ?
Ces personnes seront-elles marginalisées dans un monde plus compétitif et impitoyable, ou vivront-elles dans un monde apaisé et inclusif ?
Dans le futur, les nouvelles technologies permettront sans doute de vivre mieux, différemment, avec un handicap. La société, les villes, les entreprises, les écoles, auront peut-être su s'adapter...

Que leurs héros ou héroïnes soient des personnes à mobilité réduite, malvoyantes, sourdes, épileptiques ou souffrant de tout autre handicap physique ou mental, les textes devront s'efforcer avant tout de raconter une histoire, avec autant que possible une chute ou une leçon d'humanité.
Les nouvelles pourront être inspirées d'un vécu autobiographique, mais elles devront se situer résolument dans le futur.

Pour cet appel, la priorité sera donnée aux textes "faciles à lire" pour l'accessibilité de la lecture pour tous.
Une quinzaine de nouvelles seront retenues avec une attention particulière accordée aux nouvelles écrites par des auteur.e.s en situation de handicap.

La réponse à cet appel doit se faire sur la base d'une exclusivité de soumission (le texte ne doit pas être proposé ailleurs avant une réponse de l'anthologiste), mais les textes peuvent avoir été publiés ailleurs si vous avez conservé vos droits.
Un seul texte pourra être déposé par auteur.e.

Longueur maximale des textes :
25.000 signes (espaces compris), pas de minimum.
Au début de la nouvelle, indiquez : prénom et nom de l'auteur, titre de la nouvelle, nombre de signes (espaces compris) et adresse mail.
Texte au format Word, uniquement .doc ou .docx.
Mise en forme simple (marges 2 cm, Arial, corps 12, interligne 1,5).

Date limite de soumission : dimanche 3 mars 2019 à minuit.

Les auteurs des nouvelles retenues recevront un exemplaire de l'anthologie (avec possibilité d'en acquérir d'autres à tarif réduit).
Ils conserveront leurs droits sur leur texte et ses éventuelles adaptations.

L'anthologie sera lancée à la fin de l'année 2019 au cours d'une journée spéciale organisée par l'ASEI (association (Agir, Soigner, Éduquer, Insérer), où les auteur.e.s pourront rencontrer des gens extraordinaires.

Créée en 1950 l'A.S.E.I a son siège à Ramonville-Saint-Agne (près de Toulouse). L'association est au service de 10 000 personnes en situation de handicap ou fragilisées, et gère plus de 100 établissements et services sanitaires et médico-sociaux.
Ses principales missions sont l'éducation, la formation, les soins, la rééducation, l'accompagnement thérapeutique, l'hébergement et l'insertion professionnelle, afin d'accompagner les parcours de vie des personnes handicapées.

Les nouvelles sont à envoyer simultanément (dans le même email) à :
* Cécile Péguin, l'anthologiste :
arkuiris.asei@gmail.com
* Yann Quero, directeur de la collection des anthologies :
appelsarkuiris@gmail.com