Réseaux sociaux et numériques dans le futur. Communiquer demain et ailleurs (ou pas)



Une anthologie de SF aux éditions Arkuiris dirigée par Bruno Pochesci
A paraître en 2022

Ils sont omniprésents. Pratiquement incontournables et désormais familiers. Limite prosaïques, bien que maintenant quelque aura dickienne.
Instruments de contrôle collectif ou vecteurs d'émancipation individuelle, suivant ce qui arrange ou rassure l'usager.
Si vous lisez ces quelques lignes, il y a de fortes chances (pour user d'un euphémisme) que vous le deviez aux réseaux sociaux. Les moins de vingt ans ont toujours baigné dedans, les Z ont grandi avec, les X et Y se sont vite adaptés et même le gros des OK boomers n'est plus à la traîne. D'une interface l'autre, ils vous ont permis de trouver le partenaire d'une nuit, ou d'une vie ; le job d'un jour, plutôt qu'une succursale d'ultime demeure (les profils de personnes décédées, qu'ils soient en friche virtuelle ou marbrifiés façon "en mémoire de", ne cessent de croître en nombre) ; et bien sûr, d'échanger avec des quidams, ou faire des rencontres ayant successivement trouvé ancrage dans la vie réelle. Les éviter, y aller de sa furtivité, relève-t-il d'une forme de résistance, ou de snobisme numérique ?

Sélection :
Jean-Pierre Andrevon
Anthony Boulanger
Philippe Caza
Fabien Clavel
Orezza D'Antes
Lilian Devigne
Thierry Fauquembergue
Kathrine Hasnaoui
Southeast Jones
Odile Kennel
Valentin Koch
Morwenna Le Bevillon
Brice et Romain Le Roux
Meddy Ligner
Danielle Martinigol
Florian Orazy
Boris Parmeland
Gaetan Rheal
Alain Rozenbaum
Matthias Tauveron



Contributions